L’association Buridan 1901 – Les Amis du Fou d’Histoire

buridan1901coul.gif

Nous avons créé en octobre 2008 cette association afin de rassembler les personnes qui apprécient la librairie Buridan – Le Fou d’Histoire pour son accueil, la disponibilité des libraires et la qualité de leurs conseils et qui sont sensibilisées aux problématiques de la petite librairie indépendante et de la discipline historique.

Ces personnes soutiennent la librairie par la fidélité de leurs achats et par leur cotisation qui lui permettent d’entreprendre des actions en faveur de la promotion de la librairie Buridan – le Fou d’Histoire, de la petite librairie indépendante et de la discipline historique.

POUR NOUS REJOINDRE, il suffit de nous renvoyer le bulletin d’adhésion dûment complété et accompagné d’un chèque (à l’ordre de l’Association Buridan) du montant de votre cotisation :

Adhésion : 30 euros

Pour un couple à la même adresse : 50 euros

Pour un jeune de moins de 26 ans : 10 euros

L’association Buridan 1901 – Les Amis du Fou d’Histoire dans A propos pdf bulladhesion.pdf

 Pour en savoir plus



Création d’entreprise et Retours d’expérience

rdvburidan.jpg

Buridan vous invite le dimanche 30 novembre 2008, à une

réunion – petit déjeuner (11h)

Sur le thème :

Réussir sa création d’entreprise : Retours d’expérience

Public concerné : porteurs de projets et jeunes créateurs d’entreprise

Nous pourrons aborder les points suivants :

>> Construire son projet : un plan d’affaire pour qui ? Pourquoi faire ?

>> Convaincre son banquier : quels arguments dans les faits !

>> Lancer son activité : comment se faire connaître

Et d’autres au gré du fil des discussions

Il s’agit d’une réunion informelle de gens impliqués eux-mêmes dans la création d’entreprise ! Personne n’a de réponse miracle à ces questions, chaque participant veut juste partager sa propre expérience et faire profiter les autres participants de la sienne.

La participation est libre, mais pour éviter certains désagréments (l’expérience là encore), nous vous demandons de nous prévenir de votre participation au numéro suivant : 01.46.33.74.95

Pour en savoir plus sur Buridan, le site de la librairie : www.buridan.fr

Librairie Buridan, 12 rue Saint-Julien le pauvre, 75005 Paris



Réduction des délais de paiement : une menace contre le livre

Information Arald Tribune : (16/10/2008)

La LME (Loi de modernisation de l’économie) du 4 août 2008 prévoit un raccourcissement des délais de paiement « à 45 jours fin de mois ou à 60 jours à compter de la date d’émission de la facture » dès le 1er janvier 2009. Cette mesure, incompatible avec le cycle d’exploitation des librairies et avec la structure de leur trésorerie, aura un effet déstabilisant pour les acteurs de l’économie du livre.
Le SNE, la SGDL, le SLF et le SDLC ont mis en place une pétition demandant à ce que « le livre puisse bénéficier d’une exemption lui permettant de maintenir des délais de paiement adaptés à ses spécificités culturelles et économiques. »

Pour signer la pétition : http://sne.fr/pages/informations/communiques/petition.html

Le texte de la pétition :

(suite…)



Nouvelle aide du CNL en faveur des libraires

arald.jpg

Je mets cette info un peu tard, mais je viens de m’apercevoir que cette aide existe grâce à la lettre d’information de l’Arald (cliquer sur le bandeau).

Mi-septembre, le CNL a ouvert une nouvelle ligne d’intervention, « Subventions pour la mise en valeur des fonds en librairie », destinée à soutenir des librairies de référence dont le rôle culturel est fondamental pour la diffusion du livre de qualité. Les librairies, qui se démarquent particulièrement par la mise en valeur de leurs fonds (animation culturelle locale, conseils et connaissance du fonds, accueil et promotion d’auteurs…), pourront bénéficier d’aides forfaitairement fixées à 5 000 € ou 10 000 €.
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 20 octobre 2008.

Pour en savoir plus : le site du CNL



L’Assemblée nationale a repoussé l’amendement contre la loi Lang

assembleenationale.jpg

Lu sur le site Livres Hebdo le 13 juin 2008

La ministre de la Culture et de la Communication remercie les députés d’avoir maintenu l’intégrité de la loi sur le prix unique du livre.

Jeudi 12 juin, l’Assemblée nationale a repoussé l’amendement déposé par le député (NC) Jean Dionis du Séjour visant à réduire à un an au lieu de deux la durée d’application du prix unique du livre.

Estimant que cette mesure permettrait de “donner une deuxième vie aux fonds de catalogues”, le député-maire d’Agen avait inscrit cette disposition dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie.

Dans un communiqué diffusé jeudi à 19 heures, la ministre de la Culture et de la Communication “s’est félicitée du maintien par l’Assemblée nationale d’une disposition essentielle de la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre”.

Rappelant que cette loi a permis “le développement en France d’un réseau de diffusion particulièrement dense, dans lequel la librairie indépendante a su conserver toute sa place”, elle a remercié l’Assemblée d’avoir repoussé cet amendement et d’avoir su préserver la loi, “moyen essentiel pour donner à chaque livre une chance de rencontrer son public, et d’offrir aux lecteurs un accès à l’ensemble de la création littéraire”.

Lire le communiqué de presse de la ministre du 12 juin 2008 :

(suite…)



RDV comptable

 

Ce matin RDV avec mon comptable, du cabinet Secom (paris, 12e). Le RDV s’est passé assez rapidement puisqu’il semble que j’ai bien travaillé ! Ce n’est pas moi qui le dit !

Et puis pourquoi pas me jeter des fleurs de temps en temps puisqu’après tout c’est assez rébarbatif comme ça de faire soi même sa compta et ça ne me prend pas moins de deux heures par semaine, donc autant que ce soit bien fait.

En tout cas, pour cette fois, ça passe, pas de bourde… rien à refaire. Ouf !

(suite…)



Buridan dans Livres Hebdo

 

buridan.jpg

Merci beaucoup pour cet article qui contribue à nous faire connaître et donc à exister !



Région Ile-de-France : la grande absence


J’ai finalement appelé la région pour avoir des nouvelles de notre dossier – déposé le 7 septembre (2007) – qui devait passer en commission le jeudi 22 mai (2008).

Ce dossier s’inscrivait dans le cadre de l’aide régionale pour la création de fonds des librairies indépendantes. Après visite à la librairie au mois de juillet dernier pour savoir si notre projet était éligible, on nous avait envoyé la liste des éléments dont notre dossier devait être constitué. Celui-ci devait être déposé en septembre pour passer en commission en novembre.

Nous étions alors dans le feu de l’action et de toute façon, je ne me faisais guère d’illusion par rapport à ce qui nous avait été expliqué lors de la visite (l’argument prépondérant qui nous avait alors été donné était que nous n’étions pas libraires).

De toute façon, ce dossier n’est apparemment pas passé en commission, en tout cas, nous n’en avons eu aucun retour.

Après notre relance, on nous a proposé de passer en commission vers la fin mai, seulement le dossier n’était plus à jour, il aurait fallu le refaire !

Nous avions déjà perdu pas mal de temps à constituer le premier dossier, d’autant que c’était la première fois que nous demandions une subvention et que je ne suis pas familiarisée avec ce genre de documents qui ne ressemblent pas à ceux demandés par la banque ou PIE. Bref ! tout ça pour quoi ? Mystères !

(suite…)



publiciteburidan.gif



La fin du prix unique du livre ?

logoslf.jpg

Alerte sur le prix unique du livre
 

COMMUNIQUE DE PRESSE SGDL – SNE – SLF
Société des Gens de Lettres – Syndicat National de l’Edition – Syndicat de la Librairie Française

Dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la modernisation de l’économie à l’Assemblée nationale, des Députés ont élaboré des propositions d’amendements visant à supprimer l’une des dispositions majeures de la loi du 10 août 1981 relative au prix du livre en réduisant de deux ans à six mois le délai durant lequel les soldes de livres sont interdits.
L’intervention de la Ministre de la culture et de la communication, Christine ALBANEL, et de ses services, ainsi que la mobilisation commune des auteurs, des éditeurs et des libraires à travers leurs organisations professionnelles (Société des Gens de Lettres; Syndicat National de l’édition, Syndicat de la librairie française) a permis d’alerter les parlementaires sur les dangers extrêmes de ces amendements et a favorisé le retrait de celui défendu par un membre du groupe UMP. Il semblerait néanmoins que le second amendement, porté par un Député du groupe Nouveau Centre, puisse encore être maintenu malgré le vote négatif de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, ce que dénoncent avec la plus grande fermeté les auteurs, les éditeurs et les libraires.
En effet, si cette disposition était adoptée par le Parlement, elle signerait la fin du prix unique du livre et amorcerait un bouleversement total du marché du livre.

(suite…)



12345...13

Pizzeria Restaurant Crêperi... |
FEIBOUKO.KARINE.CVBLOG-FINANCE |
MACARENO Café Organique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les petits cochons
| Business k. Consulting Coach
| Fibres la Réunion: bois et ...